Apprenez à lutter contre la « parano » au bureau !

Une femme qui a l'air méfiante

En période de crise, de fusion ou de réorganisation, qui n’a pas eu peur de voir ses responsabilités diminuer, voire de perdre son poste ? Rien de plus naturel que la méfiance… Mais si vous vous sentez obnubilé par cette appréhension, attention !

Vous avez tendance à tout prendre pour vous : les critiques, les remarques, les regards… Dans le cadre professionnel, la méfiance s’impose, certes, mais point trop n’en faut ! La suspicion systématique ne peut que nuire à votre efficacité au travail. En effet, le fait de se focaliser sur les faits et gestes d’autrui vous détournent de votre tâche. Il y a donc un juste équilibre à trouver.


Dissiper ses craintes par des éléments factuels

Pour éviter de tirer des conclusions hâtives de situation qui vous paraissent douteuses, le premier réflexe consiste à analyser de façon factuelle tout ce que vous vivez dans votre travail. Un exemple ? Vous avez l’impression que votre collègue cherche à vous poser des « peaux de banane ». Faites l’effort de vous interroger sur cette impression. Qu’est-ce qui vous fait dire cela ? Quelles sont les situations professionnelles précises qui vous font penser ainsi ? N’avez-vous pas une part de responsabilité dans l’état de votre relation avec ce collègue ? Souvent, nos craintes nous font occulter la réalité. Ce petit travail d’introspection vous aidera à dédramatiser les choses…

Demander l’avis d’un tiers

Si vous n’êtes pas sûr de votre analyse, vous pouvez toujours solliciter le point de vue d’une personne de confiance dans votre entourage. Il fera office de miroir et vous aidera peut-être à atténuer votre défiance face à la situation qui vous tracasse.

Anxieux ? Sachez relativiser

Cette tendance à tout interpréter peut aussi traduire une Anxiété naturelle, causée par un manque de confiance et d’Estime de soi ou de capacité à relativiser. Pour éviter de prendre les remarques et les critiques comme un jugement sévère, apprenez à accepter le regard des autres et à prendre du recul par rapport aux situations. En vous efforçant de moins vous dévaloriser et en ne culpabilisant plus systématiquement, vous  parviendrez peu à peu à chasser cette tendance à la « parano » qui vous habite et vous fait souffrir.

Une méfiance excessive, faites-vous aider…

Si, même après ce travail d’analyse des faits, vous avez le sentiment d’être persécuté, un peu de recul sur vous-même s’impose. L’écoute bienveillante d’un professionnel de l’accompagnement peut être souhaitable, afin de vous aider à surmonter cette tendance anormale à vous méfier de tout et de tous. Il se peut en effet que votre état d’esprit résulte de mauvaises expériences qui vous ont peu à peu enfermé dans une sorte de tour d’ivoire. Mieux vaut réagir avant que cette disposition d’esprit ne vous conduise à l’isolement professionnel. Sinon, privé d’appuis et d’alliés, il vous sera très difficile de continuer à progresser…

12/05/11
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : S'affirmer / Décider
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Êtes-vous un combatif ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire