Développement personnel

Pour quel métier suis-je fait ?

Dessin d'une personne sur un chemin qui a le choix entre 3 directions

Vous êtes idéaliste ou au contraire réaliste, créatif ou intuitif ? Savez-vous que vos talents sont le reflet de votre personnalité ? Utilisez-les avec intelligence pour découvrir le métier pour lequel vous êtes fait.

Les techniques de Développement personnel peuvent nous aider à mieux nous connaître et à trouver un travail correspondant à ce que nous sommes et aimons. Et cela, que l’on soit en début de carrière ou que l’on s’interroge sur l’adéquation du poste exercé avec ses réels espoirs.


Mieux se connaître pour mieux s’orienter

Notre personnalité s’exprime notamment à travers nos talents. Nous pouvons donc les utiliser pour trouver un métier en affinité avec notre moi profond. Nous aurons, alors, toutes les chances de réussir et de nous épanouir.
Lao-Tseu n’a-t-il pas dit : « Qui connaît les autres est instruit. Qui se connaît est sage » ?

Les typologies de personnalités

De nombreuses classifications existent, parmi lesquelles on peut citer : celle d’Hippocrate, de Jung, de John Holland…
Pour simplifier, nous classerons ici les personnalités en 4 grandes catégories en fonction de la perception que les individus ont du monde.

Les « idéalistes »

Ce sont des personnes énergiques, enthousiastes, ambitieuses, instinctives, avec un esprit de compétition. Elles aiment relever des défis, agir dans l’urgence.
Le métier idéal leur permet de prendre des décisions rapides, des risques, de convaincre, de diriger, de remporter un challenge. A titre d’exemple : pilote, chef (d’entreprise, de chantier…), commercial…

Les « réalistes »

Ce sont des personnes réservées, pragmatiques, concrètes, disciplinées, méticuleuses, précises. Le métier idéal leur permet de réaliser des actions concrètes, nécessitant de la technicité, un savoir-faire spécialisé. Elles peuvent être : artisan, technicien (radio, médical…), chimiste, analyste, gestionnaire…

Les « mentales »

Personnes indépendantes, inventives, réfléchies, originales, curieuses, elles ont besoin d’autonomie, d’analyser, d’anticiper et possèdent un esprit critique.
Le métier idéal leur permet d’être au cœur des phénomènes sociaux culturels ou physiques, de faire appel à la réflexion et à l’abstraction. Elles sont notamment : journaliste, chercheur, statisticien, sociologue, chef de projet…

Les « intuitives »

Ces personnes sont sensibles, imaginatives, créatives, empathiques, compréhensives, solidaires. Elles s’adaptent aux circonstances et font preuve de discrétion, de tact.
Le métier idéal leur permet de créer, d’aider, de guérir. A titre d’exemple : artiste, thérapeute, travailleur social, illustrateur, libraire, restaurateur, cuisinier, conseiller…
Le profil peut être la résultante d’un mélange de plusieurs tendances.

Pour aller plus loin, lire Les Types de personnalités de P. Cauvin et G. Cailloux, ESF éditeur, 2000.

25/11/09
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Carrière
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Quel stressé êtes-vous ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire