Comment maitriser sa colère ?

Une homme en colère

Dans l’entreprise, perdre son sang froid peut être très mal vu. Pire, cela peut vous coûter cher en termes de réputation, voire de promotion ! Mieux vaut donc apprendre quelques astuces simples pour savoir se maîtriser… sans pour autant somatiser.

Libérer ses émotions, c’est bon pour la santé

L’univers rationnel de l’entreprise n’est pas le lieu approprié pour déverser ses états d’âme. Cela dit, pester dans son coin n’est pas non plus conseillé. En effet, des études scientifiques ont montré que les risques cardio-vasculaires sont 3 fois plus importants chez les personnes qui ressassent leur sentiment d’hostilité que chez celles qui les expriment.


Comprendre les mécanismes de la colère

La colère est une réponse à un sentiment de frustration, d’injustice, d’agression ou à une accumulation de non-dits. Résultat, lorsque les lobes frontaux du cerveau ne parviennent plus à commander les pulsions de l’amygdale contenue dans la sphère hippocampique et impliquée dans l’activation des émotions et de la mémoire, c’est l’explosion !

Parvenir à canaliser ses émotions négatives

La règle numéro un ? Ne pas nier sa colère. Comme on l’a vu, il n’y a rien de plus nuisible. Efforcez-vous d’être à l’écoute de votre corps aux premiers signes d’énervement : tremblements, débit de parole saccadé, nervosité dans les gestes… Ce réflexe d’auto-observation vous permettra de prendre du recul et, ce faisant, d’amortir votre colère.

S’isoler pour éviter le pire

Malgré cela, vous vous laissez déborder ? Le mieux est alors de s’isoler, de prendre du recul par rapport à la situation ou à l’interlocuteur qui vous irrite. Dans son bureau,  aux toilettes ou à l’extérieur de l’entreprise, une pause suffit parfois à stopper l’effet « cocotte-minute ». Profitez-en pour respirer profondément et faire le vide. Rien n’y fait ? Essayez cet exercice qui consiste à rugir comme un lion, à pleins poumons : une excellente technique défouloir. Guère facile toutefois à pratiquer en open-space !

Des astuces pour se calmer

Si vous n’avez pas la possibilité de changer de lieu, il existe quelques techniques de communication fort utiles pour décolérer.
- Vous pouvez par exemple pratiquer celle du « disque rayé » qui consiste à répéter en boucle une même phrase du style « oui, j’ai bien compris ce que vous me dites… ». Le dialogue pourra ainsi repartir sur de meilleures bases.
- Visualiser des images apaisantes (le va-et-vient des vagues ou le souffle du vent dans les champs) peut aussi vous aider à détourner votre attention de ce qui vous énerve.
- Jouer la carte de l’humour ou de la dérision est aussi un mécanisme de défense à développer. En effet, rire de soi-même ou de la situation source de l’agacement est encore la meilleure façon de minimiser son stress.

Marie-José Gava, Médiatrice certifiée en résolution de conflits, Journaliste RH
11/03/11
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Connaissance de soi / Emotions
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Quel stressé êtes-vous ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire
Notre sélection de Formations