Développement personnel

Et si vous testiez le bilan de compétences ?

Panneau avec écrit

« Votre poste ne vous motive plus », « vous rêvez de créer votre entreprise », « vous avez plus de 45 ans et des interrogations » ? Avant de vous lancer, prenez le temps d’identifier vos ressources et motivations. Le bilan de compétences peut vous aider.

Qu’est-ce qu’un Bilan de compétences ?

A un moment de sa carrière, il peut être utile de faire le point. Le Bilan de compétences permet de passer au crible les étapes marquantes de sa vie professionnelle et d’identifier ses compétences et ses motivations.


Réalisé avec un professionnel de l’accompagnement agréé, ce bilan aide aussi à bâtir un projet professionnel ou de formation. Il peut être demandé par l’intéressé ou par l’employeur et donne lieu à un contrat.

A qui s’adresse-t-il ?

Que vous soyez technicien, ouvrier, cadre, employé ou chômeur, vous pouvez bénéficier d’un Bilan de compétences, quel que soit votre âge ou votre statut (CDI, CDD, intérimaire).
Pour les fonctionnaires, on parle de « bilan professionnel ».
Il est possible de demander à son employeur un congé de Bilan de compétences de 24 heures, si vous justifiez de 5 ans d’activité professionnelle dont 1 an dans l’entreprise.

Comment se déroule-t-il ?

En général, cette démarche étalée sur plusieurs semaines se déroule en 3 temps. Dans une étape préliminaire, vous listez vos centres d’intérêt professionnels et vos aspirations. Dans une deuxième phase d’investigation, c’est le moment de creuser un peu plus vos motivations. La réalisation de tests peut aider à mieux cerner ses points forts et ses domaines de prédilection.
Reste à analyser les résultats du bilan. A ce stade, on est plus à même de savoir dans quelle direction professionnelle s’orienter.

Et après ?

Le bilan réalisé donne lieu à une synthèse écrite et détaillée. Confidentialité oblige, les conclusions du document ne regardent que vous, sauf si vous souhaitez les communiquer à l’employeur. Même si vous n’exploitez pas sur-le-champ ce bilan, gardez-le précieusement : il vous sera utile si vous décidez de changer d’orientation professionnelle.
Pour en savoir plus, demandez conseil à votre DRH, aux délégués du personnel, à la Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP), à l’organisme interprofessionnel régional (Fongecif) ou au Centre interinstitutionnel des bilans de compétences (CIBC). Sachez que vous pouvez faire un Bilan de compétences sans en parler à votre hiérarchie.

En savoir plus : Le Bilan de compétences : comment réussir votre mobilité, Brigitte Piarrat, ESF Editeur, 2008, coll. « Formation permanente ».

25/11/09
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Carrière
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Quel stressé êtes-vous ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire
Notre sélection de Formations