Le charisme, un atout professionnel et personnel

Un homme souriant et qui a l'air sûr de lui

« Le charisme, c’est inné », « Seuls les gens beaux ont du charisme »… Voilà quelques unes des fausses croyances qui circulent sur le sujet. Le charisme est un rayonnement personnel qui peut se révéler et se développer. Nous parlons ici d’un charisme humain, lumineux et rayonnant, très éloigné des standards du charisme autoritaire et manipulateur.

Les personnes charismatiques ont ce « petit quelque chose » indéfinissable, inhérent à leur personnalité affirmée. Elles ont une connaissance affinée d’elles-mêmes, sont bien dans leur corps et ont développé l’art du relationnel. Ce sont des gens aimés et aimables, qui attirent et suscitent des sentiments forts. Mais ce sont avant tout des êtres qui s’apprécient. Ce sont des  individus en paix avec eux-mêmes, qui admettent qu’ils ne sont pas parfait et qui acceptent leurs défauts autant que leurs qualités.


Le charisme repose sur 4 piliers.

1er pilier : L’acceptation de soi

Pour s’apprécier davantage et acquérir de l’assurance, il est nécessaire de se connaître, de se faire respecter, de savoir dire non et d’avoir conscience de ses atouts. Ces points forts sont d’une grande utilité dans le milieu professionnel et notamment dans le management.
Pour s’accepter, il est préférable d’identifier les personnages que nous jouons dans notre quotidien afin de parvenir à être plus authentique.
S’accepter, c’est ne pas avoir honte de ses défauts et faire la paix avec. C’est également reconnaitre ses limites. S’accepter, c’est accueillir et reconnaitre ce qu’il y a de meilleur en soi.

2ème pilier : Se sentir bien dans son corps

Observez les mouvements des personnes qui ont du charisme, ils sont généralement gracieux et harmonieux. On voit très vite quand une personne est bien dans sa peau. Il n’est pas nécessaire d’être un top model pour avoir du charisme, loin de là ! L’harmonie qui se dégage des individus charismatiques vient du fait qu’ils acceptent leur corps et sont détendus. Pour atteindre une aisance corporelle, il est nécessaire de se libérer des propos blessants ou des comparaisons désobligeantes entendues sur son physique. Il est aussi nécessaire de porter un regard nouveau sur soi, de prendre soin de son corps et de s’accorder du temps.

3ème pilier : Cultiver l’art du relationnel

Un être charismatique est un être de relation. Ouvert et curieux des autres, il aime être connecté à eux et sait se faire apprécier. Il fait le premier pas au lieu d’attendre que l’on vienne à lui. Naturel, il ne joue pas à être quelqu’un d’autre. Il parvient à être vu sans en faire trop, à tenir des propos marquants et intéressants et à se faire écouter. Sa qualité de présence est remarquable.
Quelques atouts sont nécessaire pour un bon relationnel : être sociable, avoir un capital sympathie, avoir un cercle relationnel élargi et enrichissant, être à l’aise avec les silences au cours d’un entretien, gérer son trac, avoir une bonne communication et une bonne écoute.

4ème pilier : Le rayonnement

C’est une étape qui demande du temps. On ne rayonne pas du jour au lendemain, à moins d’avoir des prédispositions particulières !
C’est en se rapprochant de soi, en cultivant un état de paix intérieure et en prenant conscience de sa personnalité lumineuse que le rayonnement deviendra petit à petit visible par les autres. Avoir du charisme, c’est surtout savoir être soi-même et être spontané.
Imaginez que toute votre richesse et votre spécificité rayonne du centre de votre corps jusqu’à l’extérieur de vous-même. Imaginez qu’il y a au centre de votre poitrine le cœur d’un soleil dont les rayons se diffusent vers le monde extérieur. C’est ça le charisme, c’est rayonner.

Les autocritiques

Voici un petit exercice permettant de travailler le 1er pilier, l’acceptation de soi-même.

Peut-être ne vous rendez-vous pas compte du nombre de critiques que vous vous adressez mentalement chaque jour. Cet exercice est l’occasion de les pointer du doigt une à une.

1. Au quotidien, avez-vous l’impression de vous critiquer un peu, beaucoup, pas du tout ?

2. Notez une croix en face des phrases qui vous semblent les plus proches de vos autocritiques. Il peut y avoir plusieurs croix en face d’une même phrase.
Je suis trop gros/trop maigre…
J’ai de grands pieds/de vilaines mains…
J’ai des jambes trop courtes/en poteau/trop maigres…
J’ai un gros nez/de trop grandes oreilles/une vilaine bouche…
Je suis trop bête/Quel idiot !
Je suis vraiment incapable de bien faire.
J’aurais encore dû me taire/ne rien faire…
Ils ont dû penser que j’étais incompétent/idiot/nul…
Autres : ...

Remarquez à quel point vous vous malmenez ! Avoir du charisme, c’est être son meilleur ami. Autocritique et charisme ne font donc pas bon ménage ! Lorsque les critiques émergent, il est nécessaire d’avoir des antidotes sous le coude pour les contrer.
Un conseil : ANTICIPEZ ! Trouvez les phrases opposées à vos critiques préférées, et chaque fois que vous vous surprenez à vous blâmer, utilisez-les immédiatement. Dites-vous par exemple :
- « Je fais du mieux que je peux » si vous avez pensé « Je suis vraiment incapable de bien faire »
- « A chacun son intelligence » si vous avez pensé « Il a dû croire que j’étais complètement idiot »…
Cet exercice est à répéter tous les jours, jusqu'à ce que les autocritiques aient quasiment disparu. Petit à petit, votre regard sur vous-même va changer, et vous aurez le sentiment d’être vu différemment par les autres.

En savoir plus : « 50 exercices pour développer son charisme » Géraldyne Prévot-Gigant, Editions Eyrolles  

Géraldyne Prévot-Gigant, Psychothérapeute - Coach
07/04/11
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : S'affirmer / Décider ; Leadership / Influence
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Êtes-vous un combatif ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire