Manque de motivation au travail : réagissez quand il est encore temps

Panneau avec écrit Motivation

Pas toujours facile d’avoir la pêche et la motivation au travail quand on a un patron qui ne sait pas dire merci. Comment ne pas perdre pied ?

La situation

Sophie D., chargée d’affaires dans une SSII, est au bord de la rupture. Son supérieur lui a demandé de travailler sur un nouveau dossier, alors qu’elle se sent déjà débordée par ses dossiers en cours.


A tel point que le week-end dernier, elle a dû emporter du travail chez elle. D’ailleurs sa fille de 8 ans commence à se plaindre de ne plus la voir les soirs et de ne plus pouvoir faire de sorties le week-end.
« J’ai l’impression de ne plus avoir de plaisir à travailler. Je suis toujours dans l’urgence », dit-elle. « Mais comme je suis bien payée et que j’approche de la quarantaine, je me sens coincée. Je n’ai même plus l’énergie nécessaire pour chercher ailleurs. »

Le décryptage

Sophie n’a jamais compté ses heures mais pour autant aimerait bien un peu de reconnaissance. Son responsable ne l’encourage pas et ne la félicite que rarement. Elle remporte un important contrat, dépasse ses objectifs et pourtant aucune parole pour la remercier du travail accompli.
Pour se remotiver Sophie doit impérativement communiquer avec son employeur. Elle doit lui expliquer pourquoi elle s’investit tant, ce qu’elle attend de son travail (rémunération, reconnaissance, évolution…). Rien de tel qu’une demande d’entretien, histoire de faire le point. L’occasion est toute trouvée : son supérieur vient de lui demander de prendre en charge un nouveau dossier. En lui expliquant pourquoi elle peut refuser (surcharge) elle va lui présenter son point de vue.

Les conseils

- Jouer la palette de l’humour :
Sophie n’est pas démotivée par la charge de travail, mais par le manque de remerciements. Elle devrait en débattre franchement avec son chef. Et avec humour, l’encourager à lui faire des retours positifs.

- Se faire plaisir :
En attendant de « retrouver la pêche » au travail, Sophie peut s’accorder des petits plaisirs dans sa vie personnelle… Histoire de compenser. Visiter une expo en sortant du bureau, se faire un ciné entre copines, faire un sport… les idées ne manquent pas.

- Se projeter dans un ailleurs :
Même si le contexte ne s’y prête pas, Sophie a tout intérêt à répondre à des annonces. Pour voir. Et si les premiers entretiens ne sont pas concluants, ils lui auront au moins permis de réaliser que son profil et ses compétences peuvent intéresser un recruteur !

25/11/09
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Développement personnel
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Êtes-vous un combatif ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire
Notre sélection de Formations