La grenouille ébouillantée - Les tailleurs de pierre

Donner de l’impact à vos messages grâce aux paraboles managériales : 1ère partie

Un tailleur de pierre

« La grenouille ébouillantée » : légitimer un changement

Vous pouvez utiliser cette parabole pour évoquer les dangers des habitudes ou expliquer à votre auditoire qu’il est plus aisé d’identifier ce qui doit être amélioré lorsque l’on est extérieur au système (quand on rejoint une entreprise par exemple).

« Prenez une casserole, remplissez-la d’eau et plongez une grenouille à l’intérieur. Posez-là sur le feu et faites progressivement monter la température. La grenouille, par le phénomène d’homéostasie, va adapter sa température proportionnellement à l’augmentation de la température jusqu’au moment fatal où elle mourra ébouillantée. Faisons une autre expérience : mettez de l’eau dans une casserole et portez là à ébullition. A ce stade, plongez la grenouille dans la casserole. Elle bondira instantanément en dehors de la casserole ».


Message :

Il est plus facile de prendre conscience des dysfonctionnements, incohérences, risques ou dangers lorsque l’on est extérieur au système (la casserole), car on dispose du recul nécessaire pour se forger un avis plus objectif et repérer les origines des difficultés rencontrées (l’eau qui bouillonne).


« Les tailleurs de pierre » : privilégier le sens à la règle

Vous pouvez utiliser cette parabole pour amener des personnes à intégrer que le plus important n’est pas la règle, mais le sens que l’on donne à ce que l’on fait.

« Trois personnes taillent des pierres avec les mêmes outils, au même endroit, au même moment et au même rythme. Ils font rigoureusement la même chose. Le premier a l’air vraiment malheureux, le second ne semble ni heureux, ni malheureux et le troisième, quant à lui, affiche un air ravi. Il semble vraiment heureux.

Une personne va à leur rencontre et demande à chacun : « que faites-vous ? »
- Le premier lui répond amèrement : « je taille des pierres pour purger ma peine. »
- Le second répond sur un ton neutre : « je taille des pierres car il faut que je nourrisse ma famille. »
- Le troisième répond avec un grand sourire : « je taille des pierres pour construire la nouvelle cathédrale ! »

Message :

La motivation d’une personne passe par le sens qu’elle attribue à ce qu’elle fait. Il est primordial d’expliquer à ses collaborateurs les finalités de ce qu’ils font, surtout quand vous leur demandez de changer.

Soyez clairs et explicite sur le but et la valeur des missions que vous confiez. Vous obtiendrez plus d’adhésion, d’implication et d’engagement dans la durée. Donner du sens rassure et mobilise. C’est d’autant plus important que nous vivons à une époque constituée d’une multitude de changements et d’incertitudes.

Francis Boyer, Coach, formateur et consultant en innovation sociale
07/10/11
Retour au dossier
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Outils du manager
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Prise de parole en public : suis-je un bon communiquant ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire