Santé et travail

Rapport sur le bien-être et l'efficacité au travail

Le 17 février 2010, un rapport sur le bien-être et l'efficacité au travail* a été remis à François Fillon par Henri Lachmann, président du conseil de surveillance de Schneider Electric, Muriel Pénicaud, DRH de Danone, et Christian Larose, vice-président du Conseil économique, social et environnemental (CGT).

Point de départ de ce rapport, l'audition d'une quarantaine d'experts de la santé au travail. Henri Lachmann, Muriel Pénicaud et Christian Larose en ont ressortis 10 propositions de prévention du stress au travail.

Les 10 propositions pour le bien-être et l'efficacité au travail

Les propositions faites dans le Rapport sur le bien-être et l'efficacité au travail vont servir de bases pour le plan Santé au travail II.

1. L'implication de la direction générale et de son conseil d'administration est indispensable.
2. La santé des salariés est d'abord l'affaire des managers, elle ne s'externalise pas.
3. Donner aux salariés les moyens de se réaliser dans le travail.
4. Impliquer les partenaires sociaux dans la construction des conditions de santé.
5. La mesure de la santé psychologique des salariés est une condition de son amélioration.
6. Préparer et former les managers au rôle de manager.
7. Ne pas réduire le collectif de travail à une addition d'individus.
8. Anticiper et prendre en compte l'impact humain des changements.
9. La santé au travail ne se limite pas aux frontières de l'entreprise.
10. Ne pas laisser le salarié seul face à ses problèmes.

Des propositions de lutte contre le stress

Parmi ces propositions contre le stress au travail, on retiendra donc notamment :

  • la formation nécessaire des managers aux Risques psychosociaux,
  • l'intégration d'une part de variable «indicateurs sociaux» dans la rémunération des managers,
  • la possibilitéde recourir directement au N+2 ou au RH en cas de problème avec son manager de proximité,
  • une négociation avec les partenaires sociaux sur les bonnes pratiques de prévention du stress à mettre en œuvre pour chaque métier,
  • un bilan et un plan d'action annuel sur les Risques psychosociaux,
  • la formation des membres des CHSCT.

* En savoir plus : « Bien-être et efficacité au travail : 10 propositions pour améliorer la santé psychologique au travail », rapport fait à la demande du Premier ministre, février 2010.

19/02/10
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Risques psychosociaux ; Stress
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Votre poste de travail est-il ergonomique ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire