Comment combler les petits creux au travail ?

Un homme devant son ordinateur avec une pomme

Au cours de la journée, il nous arrive d’avoir faim longtemps avant un repas, en milieu de matinée ou en fin d’après-midi. Comment calmer la faim en conservant l’équilibre alimentaire de la journée ?

« J’ai souvent une petite faim dans la matinée… »

Si vous avez un creux vers 10h30-11h et que vous n’avez pas pris de petit-déjeuner, c’est normal. L’organisme essaie de fonctionner grâce au dîner de la veille, mais ne tient pas jusqu’au déjeuner (plus de 12h de jeûne !). Pour éviter ce « coup de pompe », l’idéal est de prendre un petit-déjeuner.


S’il vous est impossible de manger au saut du lit, faute de temps ou d’envie, emportez quelque-chose que vous consommerez en arrivant au travail ou un peu après : un fruit ou une compote, un peu de pain, des biscuits secs... Mangez de préférence plus de 3h avant votre déjeuner pour ne pas le déséquilibrer. En effet, si vous mangez tard dans la matinée, vous n’aurez pas faim au déjeuner, et aurez à nouveau un creux dans l’après-midi… c’est un cercle sans fin !

Si vous avez faim plus d’une heure avant le déjeuner alors que vous avez mangé le matin, votre petit-déjeuner n’est peut-être pas assez copieux, ou trop sucré. Dans le premier cas, mangez davantage, en axant sur des produits céréaliers complets, des laitages et des fruits. Essayez de ne pas consommer trop de sucre le matin, qui donne un coup de fouet immédiat, mais peut ensuite déclencher rapidement la faim.

« … et une envie de goûter l’après-midi ! »

Si vous avez faim dans l’après-midi et que vous avez fait un repas incomplet le midi, faute de temps, mangez le complément : un yaourt, un fruit, un peu de pain, selon ce que vous n’avez pas mangé au déjeuner.

Sachez que le goûter n’est pas réservé aux enfants, certains adultes équilibrent leur journée sur 4 repas. Dans ce cas, la collation de l’après-midi ne doit pas être trop copieuse, et doit être prise en compte dans les quantités mangées aux autres repas. Elle peut permettre de manger plus léger le soir, car on n’est pas affamé en arrivant à table. Cette collation peut se composer d’un fruit facile à transporter ou d’une compote, d’1 ou 2 tranches de pain avec un carré de chocolat, ou de quelques biscuits. Si vous avez un frigo à disposition, vous pouvez prendre un yaourt ou un morceau de fromage. Vous pouvez accompagner cela d’une boisson chaude, qui permet d’hydrater l’organisme et de faire une petite pause, souvent bénéfique pour l’efficacité ensuite !

Un petit conseil : si vous avez souvent faim entre les repas, ayez toujours une pomme ou une banane dans votre sac quand vous partez travailler, à consommer quand le besoin se fait sentir !

Isabelle Dumé, Diététicienne et ingénieur nutritionniste
29/03/10
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Forme et santé au travail
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Votre poste de travail est-il ergonomique ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire
Notre sélection de Formations