Santé et travail

Découvrir la naturopathie

La naturopathie incite à la règle d’or de la sagesse chinoise : « Se reposer avant d’être fatigué et se soigner avant d’être malade ».
Appelée «médecine naturelle occidentale» par l’OMS, la naturopathie, fait partie des approches « non conventionnelles » de la santé. Holistique, la naturopathie considère les individus dans leur globalité physique, mentale et émotionnelle. C’est une démarche active qui implique directement le sujet et le considère comme acteur de sa santé.
Claire Jozan-Meisel, naturopathe, vous présente les grands principes de cette discipline.

Prévenir plutôt que guérir

Le champ d’action principal de la naturopathie est la prévention. En effet, une bonne hygiène de vie permet de se maintenir à un bon niveau de santé et les dites « maladies » n’ont pas ou peu de prise sur la personne.
Pour ce faire, une alimentation équilibrée, une bonne hygiène sur le plan mental (relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle et si besoin aide psychologique..) ainsi que des exercices physiques (gymnastique douce, culture physique, yoga, danse, natation..) sont les techniques de base de la naturopathie.

Humorisme et hygiène alimentaire

La naturopathie donne également une grande importance à la qualité de nos « humeurs » qui sont les liquides physiologiques (sang, sérum, lymphe..) de notre corps. Ils ont pour tâches d’amener à nos cellules les éléments nutritionnels (protides, lipides, glucides, vitamines..) et aussi d’acheminer les déchets vers les émonctoires, principales voies d’élimination dont dispose notre organisme. Les émonctoires sont le foie, le colon ou gros intestin, les intestins, les poumons, les reins et la peau.
Il est donc important d’avoir au jour le jour une hygiène alimentaire qui ne surcharge pas le foie et qui optimise la digestion.  Pour aider le corps à bien éliminer les déchets quotidiens, on peut aussi suivre un protocole saisonnier de cures à base de plantes qui vont drainer les tissus des organes, ce qui aura un impact direct sur leur bon fonctionnement et par conséquent sur la santé et la vitalité globale.

Par ailleurs, il faut aussi boire suffisamment d’eau pour améliorer la diurèse et enfin, transpirer en pratiquant un sport par exemple.

Notre métabolisme étant à l’heure actuelle très sollicité et notre alimentation souvent carencée, soutenir l’organisme par la prise de compléments alimentaires naturels s’avère aussi très efficace. Une bonne hygiène de vie renforce ainsi le système immunitaire.

Les autres techniques de la naturopathie

Les autres voies pour se maintenir en bonne santé sont aussi l’hydrologie (thalassothérapie, thermalisme, sauna, hammam...), le massage et les exercices respiratoires issus du yoga par exemple.

Qui est le naturopathe ?

Le naturopathe est un éducateur de santé qui informe, propose et accompagne. Il donne à ses clients les informations pour prendre leur santé en main et  fournir au corps ce dont il a besoin au moment opportun, ainsi que les moyens de le détoxifier. Il leur permet d’éviter la plupart du temps les désagréments de la maladie.

Claire Jozan-Meisel, Formatrice-Consultante Forme et Santé
03/04/13
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Forme et santé au travail
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Votre poste de travail est-il ergonomique ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire
Notre sélection de Formations