Spécialistes santé au travail

La reconnaissance professionnelle : source de motivation

Collaborateurs en réunion et heureux

Etre reconnu pour ses talents et ses compétences mais aussi comme un salarié qui compte : voilà ce à quoi aspirent bien des salariés. La reconnaissance professionnelle passe en effet par la considération de l'individu.

Etat des lieux

Travailler pour l'argent, la gloire, le plaisir du travail bien fait, la satisfaction du client, l'ambiance au bureau, la sympathie des collègues… Les sources d'épanouissement au travail sont très diverses. Pour autant, chacun a besoin d'une certaine reconnaissance professionnelle. Si un collaborateur se sent méprisé par sa direction, il risque de voir sa motivation au travail effritée, voire de se laisser aller au sabordage.


Des contreparties

Pour les professionnels des ressources humaines, la difficulté est d'arriver à proposer un système de gagnant-gagnant : doser entre ce que l’on demande aux salariés (compétences, temps de travail, implication, etc.) et les contreparties proposées (carrière évolutive, salaire, primes, écoute, considération…).
En effet, un salarié pourra très bien accepter de faire des efforts ou même des sacrifices sur son temps de travail, son salaire… si, en contrepartie, on lui propose une alternative adaptée à ses attentes.

Evolution professionnelle

Ancienne DRH reconvertie en chef d'entreprise, Catherine Colin explique que la reconnaissance de ses salariés – très sollicités pour s'adapter à la forte croissance de sa start-up Made in design –, passe par « une possible évolution tant en termes de responsabilité que de salaire. Quand un salarié est embauché, parfois pour un poste en deçà de ses capacités, il sait qu'il va pouvoir évoluer rapidement s'il s'intègre bien à l'équipe et au rythme de la société ». Même s'ils donnent beaucoup, les salariés ont ainsi une reconnaissance qui se traduit par une évolution positive de leur carrière professionnelle.
La gratitude est également parfois strictement financière : la rémunération est liée en partie à des objectifs sous forme de primes, par exemple.

Communication et transparence

Néanmoins, de nombreux salariés semblent manquer de reconnaissance au travail car ils souffrent d'un déficit d'information. Notamment dans les grandes structures où les décideurs ne sont pas toujours sur place, ils peuvent avoir l'impression d'être considérés comme des « pions ». D'où l'importance pour les dirigeants et responsables des ressources humaines de communiquer sur leur entreprise avec transparence. Il n'y a rien de pire pour des salariés que d'apprendre par voie de presse que leur entreprise compte racheter un concurrent ou licencier tant de personnes. Même si la nouvelle ne les concerne pas directement, ils se sentiront davantage reconnus dans leur fonction, si on les tient au courant de la vie de la société.
La communication interne est sans aucun doute une marque de respect et de considération de ses collaborateurs sans pareil.

24/11/09
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Risques psychosociaux
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Prévention des risques psychosociaux : où en est votre entreprise ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire
Notre sélection de Formations