Travailler en équipe

Gérer les personnalités difficiles au travail

Collaborateur avec une personnalité difficile

Etablir une communication interpersonnelle avec un interlocuteur agressif, critique, passif, manipulateur… n’est pas toujours aisé. Vous devez déployer des trésors de temps et d’énergie pour retrouver les bases d’une communication saine et constructive.

Comprendre, encadrer, contrôler et gérer les personnalités difficiles ne s’improvisent pas.

Comprendre pourquoi une personne est difficile

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de comportements difficiles à gérer.
La personne peut manquer de reconnaissance, ne pas se sentir valorisée, ne pas se réaliser dans son activité.


Une mauvaise organisation ou une surcharge de travail peuvent également provoquer du stress et, par ricochet, des attitudes irréfléchies ou excessives, de l’agressivité, voire de la violence.
Sans oublier le manque de Confiance en soi ou la peur qui peuvent engendrer de la passivité ou une critique systématique.

Identifier les personnalités difficiles

« L’enfer, c’est les autres », comme le dit Sartre. L’autre est souvent perçu comme l’unique responsable d’une mauvaise relation.
Apprendre à identifier les personnalités difficiles peut aider à les gérer et à sortir de situations bloquantes. Vous pourrez, à cette occasion, prendre aussi conscience de vos propres travers.
Parmi les personnalités difficiles citons l’agressif, le passif, le tyran, le critique, le manipulateur, le pessimiste, la victime…

Quelques techniques pour gérer les personnalités difficiles

La règle de base est simple : éviter de réagir sous le coup de l’orgueil et de s’emporter. Pour autant, vous devez adapter votre comportement à votre interlocuteur.
- Face à un agressif : lors d’un entretien laissez-le exprimer ses griefs. Aidez-le à canaliser son affectivité et à retrouver son calme. Pour cela, reprenez point à point ses griefs et clarifiez la situation en lui expliquant votre point de vue. L’objectif est de lui faire reprendre pied dans la réalité.
- Face à un passif ou à un pessimiste : questionnez-le sur les raisons qui l’empêchent d’agir, montrez-lui la réalité. Aidez-le concrètement à définir des actions qu’il peut mener à bien.
- Face à un tyran : essayez de faire évoluer la situation en affirmant votre autonomie sans vous mettre en danger.
- Face à un critique : soyez rassurant à son égard et valorisez ses critiques si elles sont constructives.
- Face à un manipulateur : n’entrez pas dans son jeu, demandez-lui de clarifier ses propos et n’hésitez pas à mettre en place un système d’information transparent.
- Face à une victime : apportez-lui considération et réconfort. Soyez précis et concret avec elle.

23/11/09
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Situations difficiles / Conflits
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Etes-vous un bon manager ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire
Notre sélection de Formations