Travailler en équipe

Les accords Toltèques, pour vivre en harmonie son quotidien

Livre devenu culte, les accords Toltèques* sont en quelque sorte un « code de conduite » qui permet d’appréhender le monde et la relation à l'autre avec sérénité. Plein de bon sens, ils sont surtout d’une très grande puissance pour qui cherche à être heureux. 
Découvrez les cinq facettes mises en jeu dans la vie quotidienne notamment en entreprise sous le prisme de cette sagesse ancestrale : Ce que perçois, ce que je pense, ce que je fais, ce que je dis, ce que j’observe ». 
 

1er accord : Que votre parole soit impeccable


Ce premier accord est sans doute le plus exigeant, il demande de parler avec intégrité, de dire que ce que nous pensons. La parole ne doit pas être utilisée contre soi-même, ni pour médire d'autrui.
Nous passons notre temps à échanger et à parler, mais avons-nous conscience de l’importance de ce que nous émettons ? Cette parole que nous utilisons sans cesse, ce bel outil, peut être à bien des égards, bien tranchant. Il est bon de reconnaître que la majorité de notre temps, nous sommes  en train de formuler des jugements ? Ce petit juge en nous-même qui plaque des choses sur nous et surs les autres. Et après il ne faut pas s’étonner de voir naître quantité de conflits, de grincements, de méfiance.

Rappelons-nous aussi de ce dicton issu de la sagesse populaire : « Tourner la langue sept fois dans sa bouche avant de parler ». Quand on prend le temps, notre parole prend du poids, et ici, elle a toutes les chances d’être juste.
 

2e accord : Ne réagissez à rien de façon personnelle

 
Une bonne nouvelle, si nous respectons le premier accord toltèque, nous aurons déjà fait la moitié du chemin.
Avec le second, il s’agit de cesser de tout ramener à soi, d’apprendre à se détacher de son importance personnelle. Nous avons cette fâcheuse propension à nous prendre trop au sérieux, cela flatte notre orgueil et on finit par se dire que tout ce qui arrive nous concerne.
En réalité, chacun a sa propre image mentale du monde, en quelque sorte sa vérité, bien différente pour tous. On peut garder en tête que ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leur propre réalité, de leurs rêves. Lorsque nous sommes conscients de cela, nous ne sommes plus victime de souffrances inutiles. 
Prenez le recul nécessaire, lâchez-prise par rapport à vous, apprenez à écouter le monde de l’autre. C’est dans l’attention donnée que vous allez développer des relations saines.
 

3e accord : Ne faites aucune supposition

 
Nous avons aussi un fort penchant à porter des suppositions qui, avec le temps, finissent par devenir des croyances bien ancrées. Une des plus communes, croire que les autres pensent de la même manière que nous.
En arrêtant le jeu des suppositions, ce que nous pensons être la vérité, nous découvrons parfois simplement une hypothèse où une habitude de penser.
Ayons le courage de poser des questions et d'exprimer nos vrais désirs. Communiquer clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendu, et drame. 
A Lui seul, cet accord peut transformer notre vie.
 

4e accord : Faites toujours de votre mieux

 
Le quatrième accord est le pilier de notre changement ! C’est celui qui nous permet d’agir de façon durable en respectant les trois autres accords, d’en faire des habitudes de chaque instant.
Au-delà des hauts et des bas de chacun, cet accord ouvre l'espace vers l'audace, vers l'apprentissage. Einstein a dit : "Le savoir passe par l’expérience, le reste ne sont que des connaissances ".
Notre "mieux" change d'instant en  instant, il est variable. Apprenons à nous concentrer sur le présent, à être totalement absorbé par ce que nous faisons et à le faire bien. Quelles que soient les circonstances, faisons simplement de notre mieux et nous évitons ainsi de nous juger, de nous culpabiliser et d'avoir des regrets.
 

5e accord : Soyez sceptique, apprenez à écouter

 
Dans ce dernier accord toltèque, il s'agit d'adopter une posture d'écoute de questionnement de toutes les vérités supposées qu'elles soient issues de notre dialogue interne ou des autres. Ce principe alimente tous les autres. 
Utiliser la force du doute pour remettre en question tout ce que nous entendons : est-ce vraiment la vérité ? Écoutons l'intention qui sous-tend les mots et nous comprendrons le véritable message.
Tout l’enjeu est leur mise en pratique
Les accords toltèques peuvent être une vraie guidance, un accord signé, avec soi-même et avec les autres. Pris comme des préceptes partagés et protégés par tous, ils créent l’unité.
 
De ces cinq accords, en apprenant au quotidien à les mettre en œuvre, nous agissons sur au moins 80 % de nos croyances limitantes.
En transformant nos mauvaises habitudes, nous gagnons plus de temps et d’énergie pour nos réalisations personnelles et professionnelles.
C'est un moyen de briser les croyances qui nous limitent et nous aident à nous rapprocher de qui nous sommes vraiment, pas ce que nous prétendons être, consciemment ou non. 

Les Quatre Accords toltèques, la voie de la liberté personnelle de Miguel Ruiz , (Jouvence, “Poches”, 2005).
Samira Sofi, Psychologue et thérapeute - Expert Santé et Travail
03/10/14
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Développement personnel ; Coaching
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Etes-vous un bon médiateur ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire