Vie pro vie perso

Amis au travail : les limites à ne pas dépasser

Deux salariés amis

Les salariés passent en moyenne 8 heures par jour sur leur lieu de travail. Pas étonnant, alors, qu’ils se découvrent des amis. Mais l’amitié au travail n’est pas toujours simple à gérer surtout si l’on mêle hiérarchie, promotion…

Cet « autre » qui vous comprend

Selon une enquête Insee de 2007, 20 % des amis sont issus du milieu professionnel. Et comme l’amitié est un facteur d’épanouissement personnel, pas question de s’en priver !


Pour autant, même si vous avez su, dès la première rencontre, que vous alliez toujours être sur la même longueur d’onde, ou vous comprendre à demi-mots, ne brûlez pas les étapes.
Laissez le temps agir. Apprenez à bien vous découvrir, vous connaître dans le cadre de vos activités professionnelles.

L’émulation au travail

Quel plaisir que se rendre au travail en sachant que l’on y retrouve un ami, une épaule sur laquelle s’épancher…
Boucler un projet, travailler de concert sur un dossier devient plus motivant. L’émulation est telle lorsque deux esprits se rencontrent que l’on devient plus créatif, que l’on se libère de certains blocages.
Une amitié est parfois même l’occasion de révéler de nouvelles personnalités qui prennent une autre envergure professionnelle. Tout simplement parce qu’elles ont confiance en elles.

Attention à la pression

Deux amis qui travaillent au sein d’une même équipe doivent se préparer à faire face à l’adversité.
Celle des collègues d’abord, éventuellement jaloux d’une relation particulière (même si les amis sont de même sexe). Vous serez sans doute exposé aux ragots et autres désagréments.
Ensuite, les managers apprécient rarement les éléments, quels qu’ils soient, qui peuvent venir perturber un « esprit d’équipe ».

L’ambition et l’amitié, est-ce possible ?

Si vous êtes mis en compétition pour un poste ou si l’un devient le « big boss » de l’autre, que faire ? Que devient le rapport amical ?
En réalité, vous devez toujours être transparent avec vos amis sur vos aspirations et ambitions professionnelles et, cela, dès que vous vous êtes assuré que votre collègue complice devient un ami. Car les objectifs de deux amis ne sont pas systématiquement les mêmes. Et si vous obtenez une promotion ou si vous voguez vers de nouvelles aventures hors des murs, vos vrais amis en seront heureux.

23/11/09
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Gérer son équilibre
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Quel équilibre entre ma vie personnelle et le travail ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire
Notre sélection de Formations